fbpx

De quelle couleur est ton entreprise?

Toutes les marques dignes de ce nom ont 1, voire 2 couleurs qui permettent de les identifier en un clin d'oeil. Facebook a le bleu, Snapchat a le jaune, Spotify le vert... Et toi ? Laquelle va le mieux à ton entreprise ?

Colorstrology, ou quand l’interprétation des couleurs va trop loin

23 février 2021

Aide-moi à conquérir le monde:

En parcourant le catalogue de ma bibliothèque préférée, je suis tombée sur un livre dont le titre et la couverture bariolée m’ont tapé dans l’œil. Il s’agit de Colorstrology : Ce que votre couleur anniversaire dit sur vous. L’astrologie et moi, ça fait deux, mais à partir du moment où il y a « couleur » dans le titre d’un livre, je suis obligée de m’y intéresser. Voilà, donc aujourd’hui, mon défi sera de mettre la divination version couleurs à l’épreuve pour savoir si ça a une chance de tenir la route.(Spoiler : aujourd’hui, c’est tir aux canards sur ambulance.)

C’est quoi, la colorstrology ?

Le principe

Si j’en crois l’introduction du présent ouvrage, le principe et le nom de colorstrology ont été soufflés à Michele Bernhardt, l’auteure de ce livre, par des amis à elle. Vous allez me dire, mais qui est donc Michele Bernhardt ?

Apparemment, ce serait une obscure voyante (pardon : « astrologue et thérapeute reconnue ») new-yorkaise, et le livre que je tiens entre mes mains est son premier.

Ah, et puis ils ont réussi à embarquer l’institut Pantone là-dedans. Technique imparable pour se faire connaître : les couleurs sont toutes exclusivement désignées par leur code Pantone.

Mais revenons-en à la « colorstrology ». Compte tenu du peu d’informations que nous livre cet étrange almanach, j’en retiens qu’il s’agit plus ou moins d’un horoscope perpétuel pour chaque jour de l’année. Chaque jour a sa couleur, et la couleur du jour où vous êtes né(e) a (bien entendu) une importance particulière pour vous.

Un almanach des couleurs

Je serais curieuse de savoir à quoi aurait ressemblé Retour vers le Futur si Biff avait trouvé Colorstrology à la place…

Mais comme il faut bien justifier la présence des 365 autres pages qui ne vous concernent pas, sachez que, selon notre amie Michele, chaque jour a, indépendamment des questions d’anniversaire, sa propre « vibration colorée ».

Du coup, vous pouvez planifier tout votre agenda en fonction des attentes que vous avez par rapport à tel ou tel évènement. Mais comme il n’y a pas un seul jour pourvu de significations un tant soi peu négatives, les superstitieux peuvent être rassurés : il est impossible de se tromper !

Pour être tout à fait honnête, j’aime assez cette idée. En fait, je me verrais bien me lancer dans un projet d’écriture sur un monde dystopique où la vie de chaque personne est régie par un almanach de couleurs.

En revanche, je ne m’imagine pas du tout me référer à un ouvrage d’astrologie (même très coloré) pour décider du jour où je vais sortir faire mes courses. Bon, OK, je suis de mauvaise foi : l’auteure parle plutôt de choisir sa date de mariage.

On n’est pas plus avancés

Toujours est-il que « Colorstrology » se montre particulièrement avare en explications. Ça me laisse penser que le lecteur recherché est un lecteur déjà acquis à la cause de l’astrologie. Le peu d’explication qu’on a suggère que ce système repose sur « des compatibilités entre les couleurs des jours de naissance » selon des « principes régissant les affinités dans le domaine de la couleur, des éléments, des planètes et des nombres ». Heu, kamoulox ?

En résumé, ce livre par ailleurs si plaisant à regarder ressemble donc fort à une opération marketing lancée par Pantone, sur la base d’idées soufflées par des personnalités inconnues et sous la supervision d’une astrologue dont on ne sait quasiment rien et qui, pour ce qu’on en sait, sort directement ses horoscopes de son chapeau.

Voyons ce que « Colorstrology » a dans le ventre

La structure du livre

Après une introduction un peu faiblarde qui ne s’embarrasse pas de détails techniques, on entre direct dans le vif du sujet. À savoir : un calendrier multicolore avec une page par jour (+ 2 pages pour chaque mois).

Chaque page est construite sur le même modèle :

  • un nom de couleur
  • une combinaison de 3 adjectifs
  • un paragraphe sur le « jour de naissance »
  • un autre plus petit sur les « apports bénéfiques »
  • les « jours de naissance compatibles »
  • et le code couleur Pantone.

Le tout sur un fond de la couleur vedette du jour.

Répétez ça 365 autres fois et voilà, vous avez votre almanach.

Le reste, c’est un nuancier Pantone composé de 366 cartes détachables (une par jour et par couleur). Pour quelle raison voudrait-on se balader avec un échantillon de couleur Pantone dans son sac, ça me dépasse un peu.

Le nuancier, parlons-en…

Je ne dis pas qu’on ne peut pas ressentir certaines émotions en observant une couleur particulière. En fait, une partie importante de mon travail consiste justement à démontrer le contraire. Je dis juste que ça se saurait si c’était aussi simple que de sniffer visuellement un petit bout de carton de 4,5 centimètres sur 3.

Vous voulez profiter des bienfaits d’une couleur ? Mettez-la là où elle est utile et naturellement visible.

Mangez dans des assiettes bleues si vous voulez maigrir.

Repeignez toute votre chambre en violet si vous voulez booster votre libido.

L’idée est de transformer votre environnement d’une façon qui ait du sens, et qui soit naturelle. Pour ma part, malgré tout l’amour que je porte aux couleurs, je doute fort qu’on puisse en tirer le moindre bienfait s’il faut se souvenir de jeter régulièrement un coup d’oeil à une petite carte qu’on a vite fait d’oublier au fond d’un sac.

.

Le crash test : ça marche pour moi ou pas ?

Ma couleur

À ce stade, vous vous dites peut-être que ça a l’air mal parti, et vous auriez raison !

moi qui jette un regard dépité sur Colorstrology
Quand tu réalises que t’aimes pas la couleur qu’ont pris tes cheveux…

Étant née le 28 novembre, ma couleur serait le « terre d’Aragon ». Et comme le nom le suggère, c’est une variante de marron. Beurk. Je n’ai aucune affinité personnelle avec le marron, mais d’après l’auteure, c’est pas grave si je ne l’aime pas parce que les goûts ça varie, c’est pas aussi fiable que la couleur de naissance. Une explication bien pratique, il faut le reconnaître.

Au fait, notre couleur de naissance est censée « traduire et équilibrer les différents aspects » de notre personnalité

Enfin, j’aurais quand même nettement préféré le « bleu violet » du 29 ou le « chardon pâle » du 27 (et zut, à un jour près !). Le terre d’Aragon est censé m’aider à « enrichir de sensibilité » mon « courage » et mon « intelligence ».

Personnellement, j’ai comme un doute : c’est bien la première fois que j’entends parler d’une nuance de marron qui serait associée à ces qualités…

Mes qualités

Suis-je « communicante » ?

J’imagine que oui, après tout, il faut bien avoir certaines facilités en communication pour pouvoir publier un article de blog par semaine. Sans parler, bien évidemment, d’exercer un métier dans le secteur de la communication. Ok, donc je valide.

Suis-je « perçante » ?

Je vous avouerai que j’ai toujours eu un souci avec cet adjectif, qui m’évoque en premier lieu un chat à longs poils et au visage écrabouillé. D’après le dico de linternaute.com, je serais, au choix, « incisive », « aiguë » (?), ou « de grande acuité ». Du coup, j’imagine que ça doit vouloir dire que je suis intelligente…

Suis-je intelligente ? Bah, écoutez, si c’est Michele qui le dit…

Suis-je « vive d’esprit » ?

Ou plutôt, vu que ça fait un peu double emploi avec l’adjectif précédent, suis-je suprêmement intelligente ? Ha. Je vous laisse en juger.

Mes caractéristiques

En outre, d’après le petit texte qui m’est consacré, je serais une intellectuelle qui réunit « toutes les qualités pour briller sur scène, écrire ou diriger ». Je ne brille pas vraiment sur scène, mais oui, j’aime bien écrire et diriger (ma sœur peut en témoigner).

Et je ne sais pas si je suis charmante et persuasive, mais en tout cas, ma mère n’ose pas me dire non quand je lui demande de me ramener des sucreries. Oui, je lui demande ce genre de choses. Et alors ? Je vous rappelle que je suis une intellectuelle qui est née pour diriger, donc taisez-vous, roturiers des étoiles.

Blague à part, on va dire que ça me correspond. Cela dit, il y a l’air d’avoir aussi d’autres jours qui me correspondent. Par exemple, le 3 mars :

cérébral – communiquant – imaginatif

Ou le 20 mars :

perspicace – conteur – interrogateur

Ou le 21 septembre :

ambitieux – écrivain – productif

Bon, je vais pas tous vous les faire, mais vous voyez l’idée.

Les problèmes

Aaaah, mon moment préféré, celui où je peux persifler ! (Il paraît que je suis très douée pour ça, même si Colorstrology n’en parle pas)

Étonnamment, je remarque quand même que, selon Colorstrology, BEAUCOUP de personnes seraient, au choix :

  • des artistes nés
  • des hypersensibles
  • originaux
  • spirituels

Mais du coup, c’est assez rigolo, parce que je suis à peu près sûre que toutes les personnes s’intéressant à l’astrologie présentent au moins l’une de ces caractéristiques. En fait, j’irais même jusqu’à dire que quasiment tous les fans d’astrologie se reconnaîtront dans les 4 caractéristiques à la fois. C’est quand même bien pratique : les chances de ne pas tomber sur un profil qui nous corresponde deviennent quasiment nulles !

D’autant que, comme dans tous les descriptifs de personnalité établis par des astrologues, les profils sont tous sans exception extrêmement élogieux, et décrivent à tour de rôle des surdoués et des mères Thérésa, quand c’est pas les 2 en même temps. Faut-il vraiment expliquer en quoi c’est douteux ?

Ah oui, et j’ai pas évoqué la question des jours de naissance « compatibles ». J’ai eu le 29 février, le 7 août et le 6 décembre, mais, fait amusant, aucune de ces dates ne présente de compatibilité avec la mienne… J’en déduis donc que c’est une forme de compatibilité à sens unique, ce qui est un non-sens au regard de l’étymologie du mot. Du coup, est-ce que c’est une compatibilité de stalker ?

.

Pour en finir avec Colorstrology

La minute gnagnan

Hélas, mon opinion sur les questions d’astrologie reste donc inchangée. Je dis « hélas », parce que j’aurais adoré que tout ça soit vrai.

Je trouve magnifique l’idée d’être connectée à des personnes auxquelles les étoiles auraient donné un destin semblable au mien, comme une sorte de lien qui nous rattacherait tous et toutes à des forces supérieures, et qui nous permettrait de savoir comment nous positionner par rapport aux autres…

Et puis il faut bien avouer que l’univers visuel qu’il y a autour est carrément stylé.

Bonus : utilisations créatives de Colorstrology quand on croit pas à l’astrologie

livre Colorstrology en bonne compagnie (des peluches de chats !)

Ayant seulement emprunté mon exemplaire de Colorstrology, j’ai la chance de ne pas me retrouver sur les bras avec un gros pavé lourd de 22,50€. Mais comme ça ne sera peut-être pas le cas de tous ceux qui verront cet article, j’ai décidé de dresser une liste non exhaustive de détournements créatifs.

  • Détacher toutes les cartes du nuancier, les mettre dans un sac, et les tirer au hasard pour créer des palettes ou servir de point de départ à une création artistique
  • Découvrir des noms de couleurs totalement improbables. Pour le fun, voilà un best of de mes préférés : pomme cuite, cépage malaga, tendre bruyère, chou de Chine, caramel mou, lavande sucrée, lavande poussière, rose balais, et mon petit chouchou : fleur de cannabis
  • Choisir une date de naissance pour le héros de votre prochain roman en fonction de la couleur de ses cheveux (si vous avez regardé ne serait-ce qu’une fois un anime japonais, vous savez exactement de quoi je parle)
  • Vérifier que les dates de naissance de tous vos personnages préférés ont été choisies selon la même méthode
  • Se donner une excuse pour faire une virée shopping. L’objectif : refaire votre garde-robe aux couleurs (enfin, à la couleur) de votre anniversaire
  • Utiliser Colorstrology comme un catalogue Pantone. Se pointer avec chez votre graphiste pour choisir vos couleurs (pitié, ne faites pas ça avec moi)

Si vous voyez quelque chose d’autre à intégrer à cette liste, faites-moi signe en commentaire.

Les jours ont-ils une couleur ? Je teste la colorstrology
A la découverte de la colorstrology : que faut-il en penser ?
La colorstrology, c'est quoi ? Est-ce qu'on peut y croire ?

Aide-moi à conquérir le monde:

✏ Alic!a

Je suis graphiste, conceptrice de sites Wordpress, blogueuse, dévoreuse de visual novels et de chocolat au lait. La vue d'animaux touffus provoque des chutes drastiques mais temporaires de mon QI. J'aime les inventaires désordonnés à la Georges Perec, les memes, les arcs-en-ciel et l’humour, qu’il soit noir ou de toutes les couleurs.
>