🔼 Midjourney et l’art gĂ©nĂ©ratif: top 5 des erreurs de dĂ©butants

Découvre les 5 erreurs à éviter pour générer de bonnes images avec un logiciel d'art génératif comme Midjourney.

Dans cet article, on va parler des 5 erreurs les plus courantes quand on dĂ©couvre les logiciels d’art gĂ©nĂ©ratif. Pour des raisons pratiques, je vais parler de Midjourney. Parce que c’est plus court que de rĂ©pĂ©ter tout le temps logiciels d’art gĂ©nĂ©ratif, et que Midjourney bat les autres Ă  plat de couture en termes de qualitĂ© et de versatilité  ce qui, au passage, en fait un alliĂ© de poids pour ta pratique du graphisme. Cependant, le principe est exactement le mĂȘme chez Dall-E, Blue Willow ou encore Stable Diffusion.

⚠ Pour profiter Ă  fond de ce guide, tu vas avoir besoin de connaĂźtre le fonctionnement de base de Midjourney. Besoin d’une session de rattrapage? C’est par ici.
midjourney art génératif
Epingle-moi

Ces logiciels fonctionnent tous sur le mĂȘme principe. Ce sont des outils puissants qui utilisent des algorithmes d’intelligence artificielle pour crĂ©er des images Ă©tonnantes. En dehors de Midjourney et de son petit frĂšre gratuit Blue Willow, qui utilisent l’interface de Discord (un brin dĂ©concertante pour les newbies), ils ne sont pas tellement plus compliquĂ©s Ă  utiliser que Google. Tu tapes ta requĂȘte, tu cliques sur un bouton, et tu laisses Ɠuvrer l’IA. Le potentiel pour un graphiste dĂ©sireux d’introduire l’IA dans son travail est juste Ă©norme!

LĂ  oĂč ça se corse, c’est quand on essaie d’obtenir des rĂ©sultats… disons… exploitables. N’importe qui peut gĂ©nĂ©rer une image. Cela dit, il y a quelques trucs Ă  savoir pour obtenir une image conforme Ă  nos attentes.

Voici les 5 erreurs principales, classées de la plus superficielle et évidente à la moins intuitive:

5

Employer des mots-clés trop vagues dans ses prompts


"animals" dans Midjourney

Lorsque tu utilises un outil d’art gĂ©nĂ©ratif, il est important d’ĂȘtre prĂ©cis dans tes prompts (= ta description sous forme de texte). Les algorithmes utilisĂ©s par Midjourney ont besoin d’instructions prĂ©cises pour produire des images qui correspondent Ă  tes attentes. (D’ailleurs, petite remarque: Midjourney accepte les prompts en français, mais comme les images Ă  partir desquelles il a Ă©tĂ© entraĂźnĂ© Ă©taient majoritairement Ă©tiquettĂ©es en anglais, les rĂ©sultats sont gĂ©nĂ©ralement meilleurs en utilisant la langue de Shakespeare.)

Pour simplifier, on peut dire que Midjourney a Ă©tĂ© Ă©duquĂ© de sorte Ă  produire pour chaque mot ou expression une synthĂšse de toutes les images avec lesquelles on l’a nourri. Ça veut donc dire que si tu lui demandes un animal, il va se dĂ©battre avec un corpus d’images extrĂȘmement vaste, et en grande partie incompatibles entre elles. Le rĂ©sultat produit sera, dans le meilleur des cas, imprĂ©visible, et sinon, incongru… Ci-contre, un aperçu de ce que ça donne quand on le laisse rĂ©flĂ©chir au mot animal, sans aucune autre indication.

Le mĂȘme problĂšme se pose avec des termes aussi subjectifs que beau. LĂ  encore, il faut se mettre « dans la tĂȘte de l’IA ». À quoi peut ressembler son corpus d’images Ă©tiquettĂ©es « beau »? Nous, les humains, on qualifie de « beau » tout et n’importe quoi, d’un sourire Ă  un paysage spectaculaire en passant par une assiette bien garnie. Mais il n’y a pas de dĂ©nominateurs communs objectifs dans tout ce bric-Ă -brac. Du coup, le corpus de rĂ©fĂ©rence est tellement hĂ©tĂ©roclite que ça revient Ă  dire l’IA: vas-y, fais ce que tu veux. Et il se trouve que, bien souvent, ce que Midjourney veut produire, ce sont des portraits de femmes au teint clair et Ă  l’air rĂȘveur, des oiseaux, des lions, des papillons et des fleurs (parfois tout dans la mĂȘme image).

"beautiful" dans midjourney
"beautiful" dans midjourney
art génératif avec midjourney
border collie réalisé par art génératif

Au lieu d’utiliser des termes gĂ©nĂ©riques comme beau ou animal, dĂ©cris de façon relativement prĂ©cise ce que tu recherches. Par exemple, ne demande pas simplement un chien. PlutĂŽt, essaie de fournir des dĂ©tails spĂ©cifiques: race, couleur, posture, expression du regard, dĂ©cor, etc. Plus ta description sera prĂ©cise, plus Midjourney sera en mesure de gĂ©nĂ©rer des images qui rĂ©pondent Ă  tes attentes.

4

Se contenter du premier jet des logiciels d’art gĂ©nĂ©ratif


interface du logiciel midjourney

Lorsque tu crĂ©es des images avec un gĂ©nĂ©rateur d’images, le premier essai n’est pas forcĂ©ment le meilleur. Il est judicieux de ne pas gaspiller trop de crĂ©dits sur une image relativement peu importante. Par exemple: une illustration de post sur les rĂ©seaux sociaux. En revanche, pour une illustration plus importante, comme l’image d’en-tĂȘte d’un article de blog, ou une mascotte d’entreprise, ça peut valoir le coup de faire plusieurs versions d’une image ou d’un prompt jusqu’Ă  ĂȘtre satisfait. Surtout si l’image a un rĂŽle informationnel important. Dans ce cas-lĂ , il faudra te rĂ©soudre Ă  puncher un des boutons de variation. Clique sur les flĂšches 🔄 pour relancer une nouvelle fournĂ©e d’images, ou sur un des boutons V pour partir d’une des propositions existantes.

3

Utiliser les images telles quelles, sans les corriger


Lorsque tu utilises Midjourney pour crĂ©er des images, il est souvent judicieux d’aller au-delĂ  des rĂ©sultats gĂ©nĂ©rĂ©s par le logiciel. Bien que Midjourney soit couramment reconnu comme Ă©tant la crĂšme des outils d’art gĂ©nĂ©ratif, il est extrĂȘmement rare que les images produites soient impeccables. Midjourney est notamment connu pour sa difficultĂ© Ă  produire des mains correctes, et Ă  proposer des animaux avec le bon nombre de pattes.

Parmi les outils que tu peux utiliser, il y a bien sĂ»r les incontournables logiciels de retouche graphique. Par exemple: Photoshop, Affinity Photo ou Gimp (gratuit). Pour des retouches de base (recadrage, correction des couleurs…), un outil en ligne comme Pixlr E fera l’affaire.

travail réalisé art génératif
avant aprĂšs avec GFPGAN

Histoire d’aller plus vite, il existe deux outils gratuits Ă  base d’IA qui peuvent t’aider Ă  corriger ton image en un temps record.

Le premier, c’est l‘outil inpainting de Dall-E (clique sur « upload an image » pour y accĂ©der). Il permet de remplacer des parties manquantes ou endommagĂ©es en tenant compte du reste de l’image. Chaque demande de correction coĂ»te 1 crĂ©dit, mais tu reçois quelques crĂ©dits gratuits tous les mois.

Plus ton image de base est simple, avec des aplats de couleurs d’un style vectoriel, meilleurs seront les rĂ©sultats. MalgrĂ© tout, on est souvent agrĂ©ablement surpris, alors pense Ă  lui lorsque tes personnages ont des doigts en trop… Et demande des variations de correction si ça ne te plaĂźt pas du premier coup!

Pour la correction de visages (cf l’image ci contre), je n’ai pas encore trouvĂ© mieux que la version user-friendly de GFPGAN. Cet outil 100% gratuit fonctionne merveilleusement bien pour corriger des yeux de traviole (entre autres). Son seul inconvĂ©nient, c’est qu’il est… souvent en panne. Enfin, personne n’est parfait, n’est-ce pas?

2

Avoir peur d’expĂ©rimenter avec les diffĂ©rents rĂ©glages


border collie mignon dans un style manga
cute border collie dog, anime, manga drawing –niji
chat maine coon réaliste
mainecoon cat, 4k, 8k, high quality, highly detailed, unreal engine, octane render

Si les mots-clĂ©s que tu insĂšres dans tes prompts correspondent grosso modo au sujet de l’image et au style gĂ©nĂ©ral d’illustration que tu veux, les logiciels d’art gĂ©nĂ©ratif te proposent gĂ©nĂ©ralement d’aller plus loin Ă  l’aide de paramĂštres. Dans Midjourney, les paramĂštres sont placĂ©s Ă  la fin des prompts, et annoncĂ©s par un double tiret – – (sans l’espace entre les deux). Afin que ça soit moins abstrait, voici 3 types de paramĂštres et mots-clĂ©s que j’utilise trĂšs trĂšs souvent dans mes propres crĂ©ations:

  • rajoute –ar 16:9 Ă  la fin de tes prompts pour gĂ©nĂ©rer une image au format 16:9. Ça marche avec n’importe quel ratio, alors fais-toi plaisir. Retiens juste que le chiffre de gauche correspond Ă  la longueur, et celui de droite Ă  la hauteur. Donc si tu veux une image au format portrait, le chiffre de gauche devra ĂȘtre infĂ©rieur Ă  celui de droite.
  • Ă©cris —niji Ă  la fin de tes prompts pour gĂ©nĂ©rer une illustration de style manga. Pour une raison qui m’Ă©chappe, il arrive parfois que, malgrĂ© ce paramĂštre, on obtienne une image plus rĂ©aliste que manga. Si ça ne suffit pas, rajoute des mots-clĂ©s comme « anime » ou « manga », et ça devrait suffire Ă  remettre Midjourney sur la bonne voie.
  • place des termes comme 4k, 8k, high quality, highly detailed, ray tracing reflections, unreal engine ou octane render dans tes prompts pour obtenir des images dans un style « 3d rĂ©aliste » (un peu Ă  la façon des gros jeux vidĂ©os actuels). Par contre, Ă©vite des expressions comme photorealistic si tu veux crĂ©er des photos qui ont l’air de vraies photos. Utilise plutĂŽt des Ă©lĂ©ments de langage utilisĂ©s par les photographes, comme shot on Kodak, shutter speed 1/1000, professional lighting, bokeh ou ISO 100.
1

Viser la perfection et le contrĂŽle absolu avec l’art gĂ©nĂ©ratif


midjourney art génératif
Epingle-moi

Lorsqu’on travaille avec Midjourney, le risque est grand de se laisser griser par les possibilitĂ©s de cette nouvelle technologie, et de perdre de vue que la perfection n’existe pas… et que donc, elle ne devrait pas ĂȘtre le but recherchĂ©. Surtout pas avec des IA. Les IA ne crĂ©ent pas avec intention, et il leur manque ce fameux sens commun qui nous permet de savoir intuitivement qu’une main Ă  6 doigts est une main ratĂ©e. Il est donc important d’ĂȘtre ouvert aux surprises et de ne pas attendre des rĂ©sultats parfaits Ă  chaque fois.

midjourney art génératif
Epingle-moi

En fait, l’inattendu et l’imperfection sont prĂ©cisĂ©ment ce que tu peux espĂ©rer de mieux d’un logiciel d’art gĂ©nĂ©ratif. MalgrĂ© tous nos efforts pour garder le contrĂŽle, les IA ont un « raisonnement » qui nous Ă©chappe, et qui peut ĂȘtre Ă  l’origine de grandes explorations crĂ©atives. Notre sens commun nous rend plus intelligents qu’une IA, mais il peut aussi bloquer notre crĂ©ativitĂ© en nous imposant une vision de ce qui est correct ou incorrect. D’ailleurs, les artistes qui se sont lancĂ©s dans l’aventure l’utilisent volontiers pour gĂ©nĂ©rer des roughs rapides pour tester leurs idĂ©es…

L’objectif de l’art gĂ©nĂ©ratif est d’explorer de nouveaux territoires crĂ©atifs et de trouver des rĂ©sultats uniques et inspirants. En acceptant l’imperfection et en te concentrant sur les possibilitĂ©s crĂ©atives qui s’offrent Ă  toi, tu pourras profiter sereinement du meilleur de ce que l’art gĂ©nĂ©ratif a Ă  t’offrir.

Et toi? As-tu dĂ©jĂ  testĂ© l’art gĂ©nĂ©ratif? Y a-t-il des erreurs qui te semblent tout aussi importantes Ă  Ă©voquer? L’espace commentaire est tout Ă  toi! :)

captain midjourney
captain chatgpt

J’ai crĂ©Ă© ces mascottes pour rendre hommage Ă  mes deux chatbots prĂ©fĂ©rĂ©s, et promouvoir la crĂ©ation de contenu original assistĂ©e par IA. Si toi aussi, tu es partisan d’une utilisation raisonnĂ©e et crĂ©ative de l’IA, n’hĂ©site pas Ă  placer ces petits chats dans ton propre contenu pour faire savoir d’oĂč tu tires ton gĂ©nie :) (lien Captain Midjourney | lien Captain ChatGPT)

Une réaction à partager ??
+1
1
+1
1
+1
0
+1
0
+1
0
>