Pas le temps de lire l’article maintenant? Choisis ton épingle préférée et passe le curseur (ou le doigt) dessus pour l’enregistrer dans un tableau Pinterest

30+ conseils d'experts pour réussir son flyer
créer un flyer: 30+ conseils d'experts
30+ astuces pour concevoir un flyer efficace

À la base, j’étais partie pour créer mon propre tutoriel complet sur la création de flyer… et puis j’ai réalisé qu’un tas de gens tout aussi qualifiés pour cette tâche s’étaient déjà emparés du sujet avant moi 😁

Le web regorge de conseils d’expert(e)s du marketing, de l’impression et du design sur la manière de créer son flyer soi-même. Malheureusement, les innombrables pépites en la matière sont très dispersées… Pas facile, du coup, de s’y retrouver! Afin de te simplifier la tâche, j’ai décidé de créer une compilation des meilleurs conseils d’expert(e)s que j’ai pu trouver sur le sujet.

Une bonne impression pour faire bonne impression (et ne pas être jeté(e) sur la voie publique)

Oui, j’ai organisé les conseils selon un ordre logique.

Non, la présence de la partie impression avant les parties création n’est pas une erreur.

Gérer l’impression de son flyer

Même si, techniquement, l’impression vient après la création, on ne peut pas créer un flyer sans avoir au moins une petite idée de chez qui on va le faire imprimer.

Chaque imprimerie a ses propres spécialités: chez une telle, tu pourras imprimer sur du papier parfumé, chez telle autre, tu pourras créer des flyers en forme de coeur… En fonction de tes exigences et de ce qui est possible ou pas, le design de ton visuel peut être sérieusement impacté.

Et quand bien même tu souhaiterais réaliser un flyer rectangulaire tout à fait classique, il faut savoir que les imprimeurs te proposent souvent des gabarits à télécharger, à partir desquels tu es censé(e) réaliser ton visuel. Ce n’est pas toujours obligatoire de les utiliser, mais c’est chaudement recommandé pour éviter les mauvaises surprises à l’impression…

Du style: texte coupé sur le bord!

Si tu cherches le meilleur rapport qualité-prix et que tu n’as pas besoin d’options d’impression coûteuses, je te recommande Canva*. Son service d’impression est intégré de façon fluide à l’interface de création, ce qui te simplifie grandement la vie. Les prix sont très raisonnables et la qualité excellente. Accessoirement, lorsque j’ai fait imprimer mes cartes de visite chez Canva, elles sont arrivées chez moi en moins d’une semaine! 😱

Avant de faire un flyer publicitaire

Clarifier les objectifs

Créez d’abord votre contenu avant de créer le design de votre flyer. Le design doit s’adapter à votre contenu et non l’inverse. 

Liberty Progress

Évitons de nous lancer tête baissée dans la création de notre flyer avant de savoir un minimum où on va!

(Enfin, techniquement, tu peux, mais tu risques d’y passer plus de temps que nécessaire et de te perdre en route 😵)

Le flyer doit être fait dans un but bien précis et non pas seulement parce que vous vous sentez obligé de faire de la pub. Le mieux étant d’identifier la période la plus adaptée pour optimiser au maximum le retour sur investissement.

Updoze

Charlyne, de l’agence de communication Updoze, propose 6 objectifs principaux:

  1. Démarrage d’une activité
  2. Lancement d’une nouvelle offre
  3. Soldes et périodes d’offres promotionnelles
  4. Fidélisation de la clientèle
  5. Changements dans le fonctionnement de l’entreprise (partenaires, méthodes…)
  6. Ciblage d’un nouveau profil client

De son côté, Vistaprint propose une typologie en 3 points qui permet de mettre au clair le but fonctionnel de son flyer:

  • Annonce d’évènement, qui appelle généralement une distribution dans la rue ou un affichage sur un panneau dédié. L’objectif est d’impliquer les gens intellectuellement et émotionnellement dans un évènement plus ou moins lointain. Fais-nous rêver! Il s’agit d’une sorte de teaser pour un projet relativement conséquent, comme la tenue d’un concert ou d’une opération de déstockage.
  • Information générale. Contrairement à l’annonce d’évènement, il s’agit de faire connaître un fait ou un évènement qui s’est déjà produit (un changement d’horaires…) ou d’obtenir une action dans le présent ou un futur proche (« place à pourvoir »…). Comme son nom l’indique, cet objectif est davantage axé sur la transmission d’informations pratiques que sur l’émotion.
  • Fiche produit, d’un usage plus restreint mais utile pour mettre en avant certains articles d’un catalogue auprès de client(e)s ou dans un salon professionnel.

Une fois tes objectifs clarifiés, il faut préciser le contenu de ton message. Le site graphiste.com affirme qu’un bon flyer devrait répondre aux questions Qui ? Quoi ? Où ? Quand ?. Il est possible de présenter ces informations en s’inspirant du modèle AIDA, comme le préconise l’agence SH Lab:

la méthode AIDA appliquée à la création de flyers

Comprendre à qui on s’adresse

En design et, plus généralement, en communication, l’empathie est une qualité fort utile. Impossible de communiquer quoi que ce soit efficacement sans savoir un minimum ce qui se passe dans la tête de nos interlocuteur(ice)s!

Concernant la présentation du message, le site Marketing Professionnel suggère ceci:

Son impact doit être immédiat  : les personnes ne vous accordent qu’une poignées de secondes avant de  décider de le jeter dans la première corbeille, de le fourrer dans leur  sac ou… de le lire. Il est de bonne pratique de jouer sur les “vices”  humains : luxure, avarice (promotion), orgueil (“select”, “élite”,  etc.), etc. Cela dit, n’oubliez pas les informations pratiques de base :  lieu, heure et contact (téléphone, site Web…)

marketing-professionnel.fr

Un bon flyer présente de façon claire les informations dont a besoin son public. Si en plus, il arrive à investir émotionnellement son audience: jackpot! Après tout, personne ne peut agir sans un minimum de motivation…

Pour ce dernier point, on peut s’inspirer de la pyramide des besoins de Maslow, des archétypes de marque… Ou bien, comme le propose Youssef Rahoui: des sept péchés capitaux, dont le pouvoir de séduction n’est plus à prouver!

Et puisqu’on est sur le sujet…

Pour provoquer le désir, il faut mettre en avant les bénéfices pour vos prospects. Vous pouvez soigner la mise en page pour une meilleure lisibilité et vous pouvez par exemple insérer dans votre flyer un témoignage, une citation ou un résultat d’étude. Cela rassure et met en confiance !

Creads

Que faut-il écrire sur un flyer promotionnel?

Les mentions obligatoires

Une création graphique (ou pas graphique, d’ailleurs) est le résultat d’une série de choix. Dans le cas d’un flyer, le choix commence avec le message, que l’on a vue dans la partie précédente, et se poursuit avec la rédaction du texte (= le message transposé en mots).

Du fait de sa petite taille (on y revient juste après), un flyer ne peut pas en contenir beaucoup. D’ailleurs, bien souvent, il gagne à en contenir le moins possible! Cependant, ça ne veut pas dire pour autant qu’il faille prendre cette tâche à la légère. D’autant que la présence de mentions obligatoires peut transformer la gestion de l’espace en casse-tête hors normeCet article de GraphiLine les a répertoriées pour nous. Voici les 5 principales:

  • Dénomination sociale ou nom
  • Numéro R.C.S + nom de la ville où est enregistrée l’immatriculation
  • Forme sociale, pour les personnes morales + montant du capital, pour les sociétés commerciales
  • Nom et adresse de l’imprimeur (préciser « imprimé par nos soins » si l’imprimeur est aussi l’auteur du flyer)
  • Mention « Ne pas jeter sur la voie publique »

Maintenant qu’on sait ce qu’on est obligé(e) d’écrire sur nos flyers, le plus dur reste à faire:

Écrire notre propre texte!

Écrire le texte à placer sur un prospectus

L’une des plus grosses erreurs (et aussi l’une des plus tentantes à commettre ◑﹏◐), c’est le trop plein d’informations. Un flyer est un support de communication hautement visuel. On doit pouvoir déchiffrer son contenu beaucoup plus rapidement que si c’était une simple page de texte!

Il est important de donner à vos clients des informations pertinentes, c’est pourquoi écrire quelque chose simplement pour remplir l’espace ne mènera à aucun résultat ! Écrivez un titre clair et attrayant, puis expliquez, avec le moins de mots possible, ce que vous offrez et pourquoi ils devraient vous choisir vous au lieu de vos concurrents. Vous n’avez pas besoin d’écrire un roman, les détails importants sont tout ce que le client veut lire.

HelloPrint

Comment choisir quelle information est utile, est laquelle ne l’est pas? L’imprimerie Papeo suggère de ne pas faire l’impasse sur les renseignements suivants:

  • Nom de ton entreprise + éventuellement ton logo
  • Ce que tu proposes
  • est-ce qu’on peut te trouver (adresse de ton site, de tes pages sur les réseaux sociaux…)
  • Comment on peut te joindre (adresse email, numéro de téléphone…)

Et si malgré tout tu te retrouvais à devoir placer plus d’informations que la surface de ton flyer ne peut en contenir… As-tu envisagé d’utiliser l’autre surface de ton prospectus?

Le recto peut être intégralement utilisé pour diffuser le message principal. Pas de pollution visuelle, on focalise l’attention du prospect sur le plus important. Et lorsque qu’il est hameçonné, hop, on diffuse les messages secondaires / de fond [sur le verso].

Offset 5

(Ou alors, tu peux attirer l’attention sur le recto avec une image de haute qualité qui parlera à ta cible, et transmettre l’ensemble des informations au dos du flyer. À toi de voir, mais quelque soit ton choix, n’oublie pas que personne ne retournera le flyer pour voir le verso si le recto ne leur a pas donné une bonne raison de le faire!)

Soigner la phrase d’accroche

Parmi le texte que tu écriras, la phrase d’accroche doit recevoir une attention particulière de ta part:

Elle doit être percutante pour que le destinataire puisse la comprendre en un rien de temps mais [aussi] pour qu’il puisse la mémoriser. Il doit être concis et original pour marquer les esprits : c’est le point clé de votre flyer, tout va tourner autour de ce message. Mais avant tout, votre message doit être clair. Éviter des accroches trop mystérieuses, vous risquerez de perdre l’attention du lecteur.

PommePrint

Soigner l’appel à l’action

Autre point crucial: le fameux appel à l’action, qui doit figurer en bonne place sur tous tes supports de communication! En voici deux exemples intéressants:

Si vous souhaitez générer des ventes, transformez votre flyer en bon de réduction. Les retours vous permettront en outre de mesurer l’efficacité de votre campagne de communication.

Si vous souhaitez obtenir des adresses mails pour booster votre mailing list, incluez un jeu concours qui incitera vos prospects à laisser leurs coordonnées. Dans ce cas, oubliez les flyers brillants ou vernis sur lesquels il est impossible d’écrire quoi que ce soit…

Atelier Plumes

Bien choisir son papier pour flyer

Qui dit flyer dit… ben oui, papier! Peut-être qu’un jour on pourra distribuer des tracts holographiques dans le métaverse… Mais en attendant, on ne peut se passer ni de l’encre, ni des arbres 🌳. Rien de très compliqué, mais il y a quand même 2-3 trucs à savoir pour prendre les meilleures décisions.

Il existe plein de types de papier différents, mais pour simplifier, on peut dire que le choix se fait entre papier glacé (brillant), papier cartonné et papier mat. Le blog de Sortlist nous rappelle la distinction et les usages propres à chacun:

  • Papier glacé: met en valeur les couleurs vives et donne un aspect luxueux au flyer. De quoi donner des scrupules à une personne qui voudrait le jeter… 🙃 À privilégier pour les flyers où la/les photo(s) occupe(nt) une place importante.
  • Papier cartonné: son principal atout, c’est sa robustesse. Parfait pour des flyers qui vont connaître le grand air ⛺. Son grammage élevé et son grain en font une curiosité mi-rustique, mi-luxueuse. On croirait voir un carton d’invitation… 😎
  • Papier mat: les couleurs paraissent un peu moins belles que pour le papier glacé. Cela dit, l’absence de reflets en fait le support idéal pour des prospectus riches en texte ou en éléments graphiques en noir et blanc, ou qui jouent la carte de la sobriété. Si tu veux qu’on puisse écrire à la main sur ton flyer, choisis de préférence un papier mat (sans pelliculage).

Quel est le meilleur grammage pour un prospectus?

Voici le conseil de l’agence G Comme une Idée:

Pour une distribution de masse choisissez un faible grammage, car il sera plus adapté pour un usage éphémère soit 90 g à 135 g. C’est l’option la moins coûteuse et elle permet de faire une production en grande quantité. Pour une diffusion sur les comptoirs de commerces, les présentoirs en boutiques et dans les salons, nous vous conseillons un grammage de 250 g à 300 g avec impression sur un papier couché, plus résistant et avec plus de tenue.

Petites précisions de ma part:

Personnellement, je déconseille d’utiliser un grammage inférieur à 100g. À titre indicatif, un papier d’imprimante a généralement une qualité de 80 ou 90g. Tu vois le genre: du papier fragile et pas optimisé pour une impression professionnelle. On jurerait qu’il nous inviter à le froisser en boule pour le lancer dans la première poubelle venue! Pour un flyer, le choix le plus courant, c’est le papier glacé à 135g. ✨ Ce grammage moyen convient parfaitement dans une majorité de cas. Et à partir de 250g, on entre sur le territoire du papier cartonné! 📦

Quelle est la meilleure taille pour un flyer?

Une fois ta décision prise au sujet du papier, il reste encore un point important à décider: la taille! Le site Rapid Flyer nous briefe au sujet des dimensions standard:

  • A6 (105x148mm): idéal à placer sur un pare-brise ou à donner en main propre. Sa très petite taille ne permet pas de donner beaucoup d’informations, mais elle favorise sa circulation et réduit les risques que le flyer soit jeté immédiatement.
  • A5 (148x210mm): parfait pour garder le côté pratique du A6 tout en intégrant un peu plus d’informations, il est se prête à toutes les utilisations. On peut le distribuer de main en main ou le proposer en libre service.
  • A4 (210x297mm): avec ce format relativement peu courant, la distinction entre flyer et affiche se brouille. Ils sont difficiles à ignorer, mais en contre-partie, ils sont encombrants, ce qui en fait un mauvais choix pour la distribution directe. Mieux vaut les réserver à une distribution indirecte (dans les boîtes aux lettres ou en libre service), qui ne force pas les frileux/ses à s’encombrer avec on the go. Mon conseil: crée ton flyer A4 comme si c’était un poster, en privilégiant le visuel au texte. Si ton design est suffisamment soigné, les gens pourraient envie d’acrocher ton flyer sur un mur ou sur leur frigo!

Et si on sortait du format rectangulaire?

Bien sûr, rien (à part peut-être le prix) ne t’empêche d’opter pour une forme plus originale qu’un simple rectangle:

Un flyer rond, entre autres formes possibles, est assuré de faire un… carton! 📦

(Je sais, c’était mauvais: pas la peine de te forcer à rire)

La forme ronde, ou ovale, sera la plus utilisée car elle est facile à imaginer et le visuel est facile à créer. Elle reste néanmoins dans les standards du flyer. La forme cœur sera utilisée pour annoncer un heureux évènement ou pour une opération marketing pour la Saint Valentin, la fête des mères ou la fête des pères. Le format bouteille, lui, fait partie des formats les plus originaux. Il viendra s’intégrer dans une démarche de communication spécifique : une foire aux vins, un salon de l’agriculture, un nouveau cru bourguignon, etc.

Réalisaprint

Bien choisir ses éléments de design

Tout ce qu’il faut savoir au sujet du choix de sa police de caractères, résumé en 3 phrases par Visme:

Assurez-vous que vos polices correspondent également à l’image et à l’identité de votre marque. Utilisez jusqu’à trois polices. Assurez-vous que les textes soient lisibles et ne mélangez pas les polices avec des styles différents.

Pour ce qui est des couleurs, là encore, le chiffre 3 est la clé. Imprimerie à Réaction recommande la règle du 60-30-10:

  • Une couleur dominante qui occupe 60% de l’espace
  • Une couleur secondaire qui occupe 30%
  • Une couleur tertiaire qui… tu vois le principe.

De manière générale, je recommande de choisir une couleur relativement neutre (blanc, gris, beige) comme couleur dominante. Néanmoins, dans le cas d’un flyer, il peut être de bon ton (🤡) d’adopter une couleur éclatante pour être sûr(e) d’attirer le regard.

Dans ce cas-là, attention tout de même à ne pas mettre trop de couleurs pétantes différentes, au risque de tomber dans le mauvais goût…

Autre point à prendre en compte:

Tout le monde sait qu’une image vaut mille mots. Par contre évitez de mettre une multitude de petites images, préférez une image très grande illustrative qui attire immédiatement l’œil.

ConseilsMarketing

Pour l’illustration, le premier réflexe est souvent de chercher une photo à plaquer telle quelle. Pourtant, ça ne donne pas forcément les résultats les plus naturels…

Un détourage photo bien propre, en revanche, est plus facile à intégrer et présente un aspect professionnel et moderne, sans pour autant demander plus de travail ou de compétences (vive la technologie! 🤓).

Astuces de graphisme pour créer un flyer rapidement (en ligne ou non)

Créer intelligemment

Pourquoi faire compliqué (et cher) quand on peut faire simple? Je ne suis pas la seule à chaudement recommander Canva*, LE grand outil de création graphique en ligne…

Il a plein d’atouts à son arc, à commencer par son immense galerie de photos et de modèles personnalisables (ultra pratique quand on n’est pas un(e) graphiste pro):

Choisissez parmi des milliers de modèles disponibles, ce qui est pratique pour convertir votre idée en un dépliant fini sans aucun problème. Ils ont des conceptions pour une variété de besoins et de domaines tels que l’immobilier, la nourriture, la mode, les automobiles, la santé et bien plus encore. Vous pouvez également tout concevoir à partir de zéro. Ils ont une énorme bibliothèque d’images avec plus de 2 millions d’icônes, Photos, des illustrations et des centaines de polices entièrement libres de décider de l’apparence de votre flyer. Même les non-concepteurs peuvent concevoir facilement leurs conceptions en utilisant l’outil glisser-déposer.

GeekFlare

Fâché(e) avec Canva? Pas besoin pour autant d’apporter ta contribution à l’engraissement d’Adobe, la compagnie qui exploite Photoshop d’une main de fer 🤑. Si tu veux travailler hors ligne, dans un « vrai » logiciel de graphisme, ce tutoriel t’aidera à concevoir ton flyer de A à Z sur GIMP, l’équivalent open source de Photoshop.

Bien composer son flyer

Dans l’idéal, il faudrait toujours anticiper le plus de choses possibles. Il est notamment recommandé de réfléchir à la composition d’un flyer en amont, à l’aide d’un dessin à main levée.

C’est lors de cette phase que vous allez peaufiner l’architecture du document: définir la priorité des informations, la segmentation des rubriques, l’ajout d’encadrés, l’espace accordé à chaque texte. Pas besoin de chercher des photos précises à ce stade, même s’il est bon de parcourir les banques d’images afin de chercher un peu d’inspiration. Vous pouvez vous contenter de décrire les images que vous souhaitez intégrer [..]. Ne vous souciez pas encore du design de la maquette, il s’agit juste d’un document de travail pour vous servir de référence. Vous pouvez soit le griffonner à la main ou le réaliser sur n’importe quel support informatique.

Steve Axentios

Cela dit… On ne vit pas dans l’idéal, n’est-ce pas? 😙 Et pour être tout à fait franche…

J’ai beau être une graphiste professionnelle, pour créer un flyer, je ne fais quasiment jamais de maquette. Je commence toujours par me représenter mentalement le genre de disposition que j’aimerais avoir. Si besoin, je me base sur un moodboard de templates. Ensuite, je fais confiance à mon intuition et à ma connaissance des règles du jeu pour résoudre les problèmes au fur et à mesure qu’ils se présentent. L’expérimentation occupe une grande place dans mon travail. Cette approche ne convient pas à tout le monde, mais elle permet de faire surgir des idées inattendues par le jeu.

L’emplacement de vos images et de votre texte est crucial, c’est pourquoi il faut essayer avec des modèles et des dispositions différentes pour visualiser quel rendu final est le meilleur. Essayez également différentes formes et tailles ! Vous devez être sûr que la mise en page ne soit pas ni trop éparpillée, ni trop centrée. Elle doit aider le client à voir directement ce qu’il doit lire et regarder en premier.

Desygner

Incorporer le texte à la composition

À ce stade de la création de flyer, stratégie marketing et conception graphique ne font plus qu’un, en particulier pour ce qui est du texte:

Conçu en quelques blocs de textes, le flyer sera plus facilement parcouru. Chaque bloc devra avoir une fonction précise : accroche, problème, solution, coordonnées… En outre, il existe des expressions toutes simples pour capter l’attention du prospect. Favorisez des adjectifs comme « facile », « rapide », « offre limitée », etc.

Flyerzone

Et puisqu’on en parle…

Tu as beau avoir (normalement) déjà sélectionné ta ou tes polices de caractère, il y a un autre paramètre à prendre compte: la taille du texte. Quoique tu fasses, ton texte doit impérativement rester lisible. Et pour cela…

Utilisez une police bien lisible et des caractères gras : votre titre doit être clair et imposant. En utilisant une police différente pour votre titre et pour le texte de votre flyer, vous créerez immédiatement un contraste accrocheur et un point d’attraction. [..] N’utilisez pas de police inférieure à 10 points pour le corps de votre texte, car tout le monde doit pouvoir lire votre message.

Vistaprint

Optimiser son flyer pour atteindre un résultat de qualité professionnelle

Si tu délègues le travail de création à un(e) graphiste pro, iel s’occupera de cette partie à ta place. Sinon, pas le choix, il faudra que tu t’intéresses à la question de l’optimisation technique pour t’assurer que l’impression se passe correctement. Papeo te propose sa petite checklist de pré-impression (très facile à suivre sur Canva*, même si tu n’y connais rien)

  • ajouter du fond perdu
  • respecter les marges
  • passer les couleurs en mode CMJN
  • vérifier que les images ont une qualité d’au moins 300 dpi
  • vectoriser les polices pour éviter qu’elles ne soient déformées dans le transport (si tu es sur Canva*, et que tu exportes en PDF, choisis l’option « aplatir le PDF« )

Comment faire un flyer original?

Par définition, je ne peux pas te dire comment faire un flyer original. Après tout, le principe même de l’originalité, c’est de n’avoir jamais été fait auparavant… Cependant, les expert(e)s en création de flyer ont des astuces à partager pour concevoir des prospectus susceptibles d’attirer l’attention. Par exemple:

Ajouter un élément de contenu qui attire l’attention

Ne sous-estimez pas le pouvoir d’un visage amical. Insérer des photos de personnes dans vos flyers est une bonne idée pour créer du contact. Inconsciemment, les gens sont attirés vers les images d’être humains heureux.

J’imprime en France

Tu peux aussi, comme le suggère Objectif VDI, utiliser un QR Code pour rediriger la/le propriétaire d’un exemplaire de ton flyer vers un support de communication digital.

Outre le côté purement fonctionnel des QR codes, leur aspect visuel caractéristique donne automatiquement une impression de modernité. Super pour établir le contact avec une audience plutôt jeune / geek (les personnes âgées ont moins de chance d’y être réceptives, par contre)! Il existe plein d’outils gratuits pour générer des QR codes facilement, comme par exemple celui conçu par Bitly.

Utiliser les finitions à bon escient

Les finitions appliquées à l’impression peuvent être appliquées de façon sélective (ou pas) afin de souligner subtilement les éléments les plus importants:

L’orientation la plus couramment utilisée est le portrait (à la française), et concernant le choix du vernis certains imprimeurs appliquent une couche de vernis UV ou un pelliculage sur les flyers. Ce vernis le rend plus brillant et plus résistant. Par contre l’écriture est quasi impossible sur un vernis (à prendre en compte si vous prévoyez un coupon détachable). L’idéal est un vernis sur le recto seul pour mettre en valeur certains éléments de votre flyer, comme le logo, le texte.

Anthedesign

N’hésitez pas à vous démarquer en optant pour une finition d’impression ou un type de papier original. Une forme de découpe originale marquera les esprits et permettra à votre flyer de sortir du lot. Sachez que vous pouvez également ajouter une touche de luxe à vos flyers avec un vernis sélectif, un vernis 3D, des paillettes, des letterpress, ou une dorure à chaud.

G comme une idée

Retour à l’impression

Avant d’envoyer ton flyer à l’impression, tu peux lui faire passer ce check-up proposé par Marketing Professionnel:

  • Le bénéfice tangible que tu proposes à ta cible est-il suffisamment clair?
  • L’image (ou les images) est-elle impactante tout en étant dans le thème?
  • Le message est-il concis (compréhensible tout en étant réduit au strict minimum)?
  • Le style de ton flyer est-il cohérent avec les goûts de ton audience? (les couleurs pastelles, c’est pas forcément le meilleur choix si tu t’adresses à un public de métalleux(se)…)

En ce qui me concerne, je rajouterais un cinquième élément de vérification:

  • Ton flyer est-il original (= différent des autres) sur un ou deux point(s)?

Ce n’est pas une bonne idée de réinventer la roue (vouloir faire original à tout prix est le moyen le plus sûr de faire un bide). Cela étant dit, si ton flyer n’a rien de spécial, il ne retiendra pas l’attention. Relis cet article si tu as besoin d’inspiration:

Il regorge d’idées originales qui ne demandent qu’à être testées (forme du flyer, grammage ultra épais, finitions, QR code…) !

Combien de flyers faut-il prévoir?

Pour ce qui est du nombre d’exemplaires à imprimer:

Garde en tête qu’un flyer est destiné à faire la communication d’un évènement ponctuel, contrairement à une carte de visite, qui fait la promo de la marque.

La quantité imprimée devrait être calculée au plus juste pour ne pas trop en gaspiller. Remarque : penser à garder toujours 10 à 15% des flyers imprimés pour en distribuer de main à main.

Le coin des praticiens

L’art de faire bon usage de son support de communication

Un dernier conseil pour la route? Après tout, c’est seulement une fois l’impression effectuée que les choses sérieuses commencent ლ(╹◡╹ლ)

Le meilleur moyen d’optimiser la distribution de vos flyers est de cibler différentes tranches de publics et de vous rendre dans les lieux qu’ils ont l’habitude de fréquenter. Écoles et universités pour les soirées musicales, galeries et magasins d’art pour les expositions, … Il est avantageux de se placer dans les lieux de passages obligés (gare, arrêt de bus, centre commerciaux) pour toucher un maximum de public.

Matthieu Tranvan

Le mot de la fin

Ainsi s’achève notre petite compilation de conseils d’expert(e)s pour créer ses propres flyers. Il est vrai que les prospectus papier peuvent passer pour ringards à une époque où le numérique est roi… Mais le papier n’a pas dit son dernier mot!

Malgré toutes les avancées technologiques, l’être humain reste une créature sensorielle, qui aime manipuler des objets concrets. Ce n’est pas pour rien que la liseuse a autant de mal à détrôner le livre papier malgré tous ses avantages, que l’on apprécie les interfaces numériques qui imitent le réel, et que le disque vinyl est revenu à la mode!

Un flyer reste un point de contact direct entre toi et tes prospects. Mine de rien, il permet d’établir un contact plus fort que la simple vision d’une bannière de pub sur un écran…

N’aie pas honte d’utiliser un « vieux support », car le flyer est indémodable. Et amuse-toi pendant que tu le crées: ton prospectus n’en sera que plus agréable et chaleureux à consulter!

Ces astuces t’ont-elles aidé(e)?

Dis-moi en commentaire quelles sont tes préférées. Fais-moi savoir si tu en connais d’autres, et n’hésite pas à t’abonner à mes capsules email pour recevoir des conseils et de l’inspiration pour ta communication visuelle:

trouve ta couleur signature et télécharge ton avatar client en passant ce petit test